Appel à signer la pétition sur la loi et travail

Le Changement c'est maintenant !

 
Avec les GOODYEAR, l’exécutif veut faire un exemple, le gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participé avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.
 

Le Code du travail

Dès le 14 mars1896, le député socialiste Arthur Groussier dépose une proposition de loi sur la codification des lois ouvrières.
 
Alors que la grève générale est proclamée par la CGT pour le 1er mai 1906, année agitée marquée par plus de 1 300 grèves d'une durée moyenne de 19jour, le président du Conseil Georges Clemenceau crée pour la première fois le 25 octobre 1906 un ministère du Travail et de la Prévoyance sociale, pour voter notamment la loi du libre salaire de la femme le 13 juillet 1907 qui autorise les femmes à disposer elles-mêmes de leur salaire et la loi du 5 avril 1910 qui instaure les retraites paysannes et ouvrières. Les discussions vont être assez vives et se poursuivre jusqu’à l’adoption de la loi du 28décembre 1910, qui instaure donc un code du travail et de la prévoyance sociale. 
 
Les 61 «principes essentiels» du droit du travail énoncés dans le rapport Badinter, qui incluent notamment le CDI, la durée légale du travail et le smic, constitueront le «préambule» du futur Code du travail.
 
Celui-ci à été établi pour  défendre les droits des travailleurs.
Le projet de réforme du droit du travail présenté par Myriam El Khomri propose de revenir des années en arrière. 
Celui-là est établi pour défendre le droits des entreprises.
 

Prenons l'exemple du travail des mineurs celons la nouvelle loi :
Les apprentis mineurs pourront travailler 10 heures par jour et 40 heures par semaine.
 

Le premier ministre ne touche pas aux 35 heures.

Avec la nouvelle loi :
Un simple accord on peut passer de 10h à 12h de travail maximum par jour.
Après un accord, un salarié qui refuse un changement dans son contrat de travail peut être licencié pour « cause réelle et sérieuse ».
Une mesure peut-être imposée par référendum contre l’avis de 70% des syndicats.
….
 
Avec cet exemple, nul besoin de toucher aux 35h, l'entreprise pourra mettre en place ce qu'elle veut, et si vous n êtes pas d'accord, vous serez licencié.

Le Syndicat CGT Groupe RANDSTAD France  appelle à signer la pétition en ligne.

Interpellez la ministre du travail et demandez lui de renoncer à ce projet.
 
2. Interpellez la ministre sur :  http://loitravail.lol/