Tous ensemble dans la rue le Jeudi 15 Septembre

                SYNDICAT CGT RANDSTAD                       88 Boulevard de la Villette - 75019 Paris - Tél:01.42.06.47.55 - FAX:01.42.06.48.96     CE QUI N'A PAS ÉTÉ RETIRÉ SERA ABROGÉ!!!   Lorsque ce gouvernement comme les autres au service des patrons, a sorti sa fameuse "loi des patrons" (dite "el khomri"), il s'attendait à ce que ça passe...

Reportages « Les forçats de l'intérim »

  Voici le reportage du 24 avril de 9h à 10h, sur France Inter, dans « Interception ».   Il est question, notamment, de PSA, d'ArcelorMittal, des systèmes internes et informatisés mis en places par les agences d'intérim pour bénéficier des allègements des cotisations patronales au détriment des intérimaires, des hôpitaux publics et des CDI intérim.  Source :http://www.franceinter.fr/emission-interception-les-forcats-de-l-interim   EXCELLENT REPORTAGE Pour ceux et...

Appel à signer la pétition [Morts en Intérim : Halte à l'Hecatombe]

  Le syndicat CGT RANDSTAD Groupe France, lance une pétition. Cette pétition est un cri d'alarme, nous constatons que trop d'intérimaires perdent leur vie en essayant de la gagner ! POUR NOUS AIDER DANS NOTRE COMBAT, MERCI DE SIGNÉ LA PÉTITION EN LIGNE, ET DE LA FAIRE SIGNÉ. Celle-ci est a signer à l'adresse : https://www.change.org/p/cgt-randstad-france-morts-en-intérim-halte-à-l-hecatombe   Notre syndicat est mobilisé sur le terrain pour faire avancé la situation [voir...

Appel à signer la pétition sur la loi et travail

Le Changement c'est maintenant !   Avec les GOODYEAR, l’exécutif veut faire un exemple, le gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participé avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.   Le Code du travail Dès le 14 mars1896, le député socialiste Arthur Groussier dépose une proposition de loi sur la codification des lois ouvrières.   Alors que la grève générale est...

Des Millions d'intérimaires Spoliés

Par ces temps de répression Syndicale, il est à noter que parfois une petite éclaircie peux nous donner du baume au coeur. Vous connaissez tous notre Camarade Maxence Labourrasse Syndiqué à l'Union Locale CGT Perpignan Sud,  vous avez apprécié son intervention lors  de notre Assemblée Générale du Syndicat à l'Union Locale CGT de St Denis.Dans ce combat, le syndicat CGT RANDSTAD Groupe France soutient depuis toujours, notre camarade Maxence dans sa démarche.  Suite au travail...


Paris, le 12 Novembre 2013

 

 

 

Les 18 engagements de notre syndicat

 

1 – C’est donc d’en bas que se construit l’alternative sociale dont nous avons tous besoin. Et c’est pourquoi, sans faire de « basisme », il nous faut considérer le rôle et l’action du syndicat comme fondamentaux.

2 – Nous devons considérer ce qui se passe à notre niveau (l’entreprise, la région, l'agence, l'EU) comme le moyen de transformer la société, en passant par le développement et la transformation de notre CGT.

3 – A ce titre, nous ne pouvons nous inscrire dans une démarche dite « réformiste ». Nous devons lutter de toutes nos forces pour que la CGT demeure, dans l’esprit et dans les faits, LE syndicat de classe.

4 – La stratégie dite de « syndicalisme rassemblé » (visant à poser comme postulat la nécessité du rassemblement des organisations syndicales en dépit de tout) est une impasse, comme l’ont démontré le déroulement du mouvement contre la réforme des retraites (2010) ou les négociations sur l’ANI (2012).

5 – L’affiliation de la CGT à la C.E.S. (Confédération Européenne des Syndicats) doit de même nous interroger.

6 – Au niveau de notre syndicat, nous devons refléter au mieux la réalité du terrain de la lutte, et continuer d’échapper à toute forme d’institutionnalisation et de bureaucratisme.

7 – Notre syndicat. doit, par la composition de sa direction, refléter la diversité du salariat de l'intérim ; permanent/intérimaire et doit, sur l’élan construit ces dernières années, se rajeunir et se féminiser.

8 – La fonction de la direction consistera à impulser l’action syndicale dans l’entreprise, en restant en lien étroit avec les élus et mandatés, de façon à les soutenir face aux stratégies du patronat. La formation syndicale, telle qu’elle se pratique actuellement, devra encore se développer, malgré les difficultés.

9 – Il s’agit également de continuer à façonner l’image de notre syndicat sur le territoire, à la fois radicale et en phase avec les aspirations des travailleurs. Nous devrons continuer à envoyer nos tracts, continuer et développer l’affichage en agence, continuer et développer notre communication via notre site internet et utiliser d’autres outils de communication pour le moment non exploités.

10 – Nous devrons maintenir le fonctionnement actuel du syndicat et fonctionner ensuite sur des permanences fixes tenues par la volonté des camarades impliqués dans la vie du syndicat et qui sont de plus en plus nombreux. Nous continuerons à assurer un accueil à la fois basé sur l’écoute et le conseil, mais toujours couplé avec une présentation claire de notre démarche syndicale, et de nos valeurs.

11 – Nous devrons développer  l’action sur notre territoire de notre association INDECOSA, qui est un moyen de répondre à des problématiques échappant à l’action syndicale « classique ».

12 – Nous devons également développer les relations et le suivi avec les conseillers du salarié, les conseillers prud’homaux et les administrateurs CGT des institutions paritaires de notre branche, qui doivent avant tout se mettre à la disposition de la CGT.

13 – Nous devons nous engager à revoir nos relations avec les avocats ; à nouer des conventions qui soient avantageuses pour nous, de façon à ce que le syndicat  soit déchargé en partie d’un travail juridique complexe, et par ailleurs obtienne des contreparties économiques.

14 – Le syndicat s’engage à encourager ses syndiqués à s’investir dans la vie militante, notamment en organisant des Assemblées Générales régulières.

15 – Dans l’intérêt des syndiqués,  le syndicat s’engage à travailler avec toutes les structures de la CGT.

16 – De tout ce qui précède, à la fois la réalité de la crise capitaliste, mais aussi le potentiel de résistance et de lutte qu’on trouve parmi les travailleurs ; parce qu’il n’y a aucune perspective dans « l’aménagement » du capitalisme (si ce n’est le sauvetage des capitalistes eux-mêmes), et qu’il n’y a donc aucune perspective dans une démarche réformiste ; parce que cette conclusion procède de la réalité de la lutte des classes sur le terrain avant d’être un point de vue idéologique ; parce que notre démarche a fait ses preuves, et qu’il reste beaucoup à faire.

17 – Nous devons faire en sorte que, dans les faits comme dans les esprits, notre syndicat, devienne, pour les années à venir, un pôle de résistance populaire, capable de réunir et organiser l’ensemble des travailleurs, et faire le lien avec leurs lieux de vie, les UL les UD ; devienne à la fois un outil syndical efficace et un lieu de vie et d’éducation populaire.

18 – Notre orientation présente procède avant tout d’une réflexion issue de la réalité du rapport de forces actuel ; elle peut donc être considérée comme « modeste », sans perspective concrète de transformation de la société. Mais, parce que nous nous éloignons de toute forme de défaitisme, parce que nous voulons, par l’exemple et dans la pratique, démontrer la nocivité d’un syndicalisme d’accompagnement, parce que nous nous fixons des objectifs qui peuvent être atteints, nous pensons que cette orientation est ambitieuse, car sa mise en œœuvre rencontrera des obstacles, et parce que, si nous parvenons à réussir, nous aurons contribué, à notre niveau, à déblayer la route tracée par nos aînés, celle de la CGT, et qui va vers une société débarrassée de l’exploitation capitaliste.

 

 

 

 

                                                                                                                                                    Pour le Syndicat CGT Randstad

                                                                                            Teddy DEWOLF

                                                                                            Secrétaire Général